Label-qualite.jpg - 130,15 kB                                                                                                                                                                                                

Formation 125cc

 

PIÈCES À FOURNIR À L'INSCRIPTION

Formation 125cc :
- photocopie R/V de la carte d'identité
- photocopie R/V du permis de conduire
-1 photo

-Depuis le 1er janvier 2011, tout automobiliste titulaire du permis B depuis au moins 2 ans, doit suivre la formation obligatoire 125 pour piloter un scooter, une moto ou un MP3 125 cm3 (sauf si il a acquis une expérience de la conduite de ce type d’engin entre le 01/01/2006 et 31/12/2010 et qu’il possède l’attestation d’expérience fournie par l’assureur).
Nota : Toute personne ne possédant pas de permis peut accéder à la conduite d’une moto 125cm3 en suivant la formation au permis A1.
Bon à savoir :
Tout automobiliste titulaire du permis B depuis au moins 2 ans, peut également conduire un véhicule 3 roues (tricycle à moteur supérieur à 50 cm3, catégorie L5e) après avoir suivi la formation obligatoire de 7 heures. Cependant, une expérience de conduite acquise au préalable ne permettra pas de faire l’impasse sur cette formation. 
Cette formation de 7 heures a pour objectif de familiariser les futurs utilisateurs de scooter ou moto légère aux spécificités de la conduite d’un deux roues (ou d’un tricycle à moteur). En effet, face à la hausse du nombre de tués sur la route pour cette catégorie d’usagers, la formation obligatoire 125 devenait véritablement nécessaire.
Quelles sont les spécificités de la conduite d’une 125 ?
En dehors du fait que la conduite d’un deux-roues demande plus d’attention que la conduite d’une voiture, elle comporte également des spécificités développées dans la formation 7h pour la conduite d’une 125 : 
-Le positionnement différent sur la chaussée (voir et être vu) 
-Le contrôle direct en cas de changement de fil 
-Les problèmes d’adhérence surtout sur route mouillée
-Les prises d’angles spécifiques
-Le freinage (maîtrise en cas d’urgence)

 
Les 7 h de formation sont réparties sur 3 phases, à savoir :
-Enseignement théorique (2h.)
-Etude de cas d’accidents caractéristiques
-Conseils pour appréhender les risques liés à l’environnement (route glissante, conduite de nuit…)
-Acquisition et utilisation d’un équipement approprié
-Conséquences physiques et physiologiques des chocs (même à petite vitesse)
-Enseignement pratique sur plateau (2h.)
-Prise en main du véhicule
-Anticipation et position du regard avant tous changements de position
-Conduite à petite vitesse seul ou avec un passager
-Enseignement pratique en circulation (3h.)
-Adaptation de la vitesse aux circonstances et conditions de circulation
-Sélection de la bonne voie, bon placement sur la chaussée
-Franchissement d’une intersection
-Dépassement en évitant le phénomène d’aspiration
-Prendre un virage en toute sécurité